… le nom s’est détaché
du placard suspendu
au mur de la cave …
Un jour, on descend à la cave, on farfouille dans les placards.
Là-haut la mère est morte. Les années passent et c’est le père.
Restent les draps. Des morceaux à recoudre, une histoire.
Alors on tisse quelque chose, dans la musique du poème.

Les éditions PVST (Pourquoi Viens-tu Si Tard ?) publie GÉRARDMER, d’ALBERTINE BENEDETTO, poème pour trois voix.

Préface de Raphaël Monticelli.
Édition trilingue (français-allemand-espagnol)
Commande auprès de l’éditeur : Association LAC, 31 rue Édouard Scoffier, 06300 Nice / chèque de 10€ à l’ordre de l’association (envois franco de port).
On peut aussi s’adresser à l’auteure.

Retrouvez toute l’actualité d’Albertine sur :