Epaca Sud

Recherche bénévole « écrivain public »

Une municipalité du sud de la France recherche un écrivain public ayant « des compétences rédactionnelles essentielles, des connaissances juridiques ou administratives souhaitées, une maîtrise des règles d’orthographe, de grammaire et de syntaxe. La connaissance des outils informatiques est aussi appréciée. » Les qualités requises pour ce poste  sont « l’écoute, l’honnêteté, l’empathie, la réactivité, la rigueur et l’autonomie.» Cet écrivain public sera chargé de « 2 permanences mensuelles de 14h à 17h au cours desquelles il recevra en moyenne 6 personnes (fermeture annuelle en août et 2 semaines aux vacances de Noël). Le planning sera envoyé la veille des consultations ». Et enfin, ses champs d’action seront «  la rédaction de courriers administratifs, le remplissage de formulaires administratifs, le suivi ponctuel des dossiers administratifs, les démarches par internet et l’orientation vers d’autres services compétents.»

À n’en pas douter cette offre d’emploi extrêmement bien renseignée nécessite un écrivain public professionnel. Oui …  Mais non ! Car le titre de l’annonce précise RECHERCHE BÉNÉVOLE « ÉCRIVAIN PUBLIC »

Donc, cet employeur recherche un professionnel de l’écrit, définit sa mission, ses compétences, ses qualités, son emploi du temps et ses dates de congés et lui demande d’effectuer un travail gratuit. Pourtant dans cette municipalité, le D.G.S., l’animateur sportif, l’agent d’accueil, l’adjoint technique, le bibliothécaire et tous les travailleurs territoriaux sont payés. Pourquoi le travail de l’écrivain public serait-il gratuit ? Peut-être est-il censé offrir bénévolement ses compétences à la collectivité au nom des valeurs de solidarité ? Mais qui l’aidera alors à nourrir sa famille, payer son loyer et ses factures ?

L’association EPACA-Sud rappelle qu’écrivain public est un métier identifié dans le Répertoire Opérationnel des Métiers et des Emplois (ROME) et remercie toutes les municipalités de France qui emploient des écrivains publics professionnels en les rémunérant justement pour leur travail. Et le salaire n’a jamais empêché l’écrivain public d’avoir un cœur et un engagement citoyen : il sait répondre aux demandes bien après l’heure et ne laisse jamais un courrier inachevé. 

La municipalité n’est volontairement pas citée dans cet article. Plutôt que de dénigrer, nous préférons accompagner les institutions dans leurs démarches de recrutement. Et nous serions enchantés d’effectuer les corrections orthographiques sur l’offre d’emploi en question. Bénévolement, cela va sans dire !

Nous ne voulons offenser personne en soulignant une aberration, simplement montrer que la représentation que certaines personnes ont de notre profession est entachée de préjugés. Préjugés que nous nous employons à combattre.


Nous rejoindre…

Si vous ne connaissez pas bien l’association, prenez le temps de nous connaître, de découvrir notre charte et nos statuts, notamment les articles 6, 7, 8 concernant la qualité de membres d’ EPACA-sud.

Votre choix est fait et vous souhaitez maintenant adhérer concrètement pour soutenir et pour participer à la vie de l’association…

L’adhésion vous donne accès à toutes les informations sur la vie de l’association (onglet Adhérent) et à toutes les consignes d’ateliers d’écriture (onglet Écrivain Public Auteur Conseil) protégées par un mot de passe. Vous pourrez également créer votre page personnelle et communiquer sur votre propre activité dans l’espace contacter un écrivain public – auteur conseil.

Vous
possèderez une voix pour peser, lors des assemblées générales, sur le
devenir de l’association et sur ses orientations. Vous pourrez proposer
des projets, participer aux groupes de travail ou solliciter la
coopération des membres de l’association.

Nous sommes impatient.e.s de vous connaître et de vous compter parmi les nouveaux membres d’ EPACA-Sud !

Montant des cotisations

Le 15 mars 2019, l’assemblée générale a fixé le montant des cotisations

  • Adhésion « de base » : 25 €
  • Adhésion « de soutien » : > 25 €

Modalités de paiement

Paiement par chèque

Chèque libellé à l’ordre d’ EPACA-Sud et adressé à :

EPACA-Sud Lotissement La Pépinière – 54, avenue du Colonel Picot  – 83160 LA VALETTE-DU-VAR


Nous connaître…

Écrivains Publics Auteurs Conseils Associés formés à l’Université de Toulon

EPACA-Sud est une association à but non lucratif (loi 1901) fondée par onze écrivains publics – auteurs conseils formés à l’université de Toulon en 2010 – 2011.

Elle a été déclarée le 28 octobre 2011 à la Préfecture du Var (J.O. du 12 novembre 2011 – rubrique 1488)..

Être membre d’EPACA-Sud, c’est vivre le métier d’écrivain public – auteur conseil sans avoir à subir le poids de la solitude tout en restant libre de choisir une orientation professionnelle originale.

L’objet d’EPACA-Sud est de promouvoir et soutenir la profession d’écrivain public – auteur conseil.

Nous nous engageons à :

Créer un réseau et permettre à chacun de ses membres d’échapper à l’isolement professionnel et géographique dans un métier non encore réglementé.

Faire jouer la complémentarité et la coopération pour dynamiser nos activités plutôt que nous enfermer dans la concurrence.

Favoriser l’entraide mutuelle entre les adhérents pour soutenir l’implantation de leurs activités.

Faire reconnaître le métier et offrir à nos clients des garanties d’éthique, de qualité professionnelle, de respect et des tarifs corrects.

Composition du bureau et du Conseil d’Administration

Professeure en sciences du langage, fondatrice du D.U. « écrivain public – auteur conseil » et de la licence professionnelle « écrivain public – conseil en écriture » à l’université de Toulon, Michèle Monte est présidente d’honneur d’EPACA-Sud.

Bureau 2019

Olivier DULUC

Président

Brigitte HÄBERLEIN

Vice-Présidente

Ludivine MONTBORD

Trésorière

Françoise COURT

Trésorière adjointe

Frédérique WALLIS-DAVY

Secrétaire

Danièle SAUNIER

Secrétaire adjointe

Conseil d’Administration 2019

(A.G. du 15 mars 2019)

  • 5 membres de droit (fondatrices) : Françoise Court, Brigitte Häberlein, Gabrielle Mène, Danièle Saunier, Frédérique Wallis-Davy.
  • 3 membres élu.e.s pour un an sans limitation de mandat : Sylvie Combe, Olivier Duluc, Ludivine Montbord.


La charte

Tout membre adhérant à l’association EPACA-Sud se réfère à une éthique et s’engage ainsi à respecter la charte ci-dessous dans le cadre de son activité professionnelle.

Article 1 : Ses prestations concernent tout ce qui touche à l’écrit. Il est au service de personnes morales ou physiques dans les domaines privés, professionnels et administratifs.

Article 2 : Il s’engage à respecter les tarifs pratiqués localement dans chaque aspect de son activité. Il veille ainsi à ne pas dévaloriser la profession. Il n’inscrit pas sa pratique dans le cadre du bénévolat. Il exclut toute forme de concurrence déloyale.

Article 3 : Il sait définir avec précision la demande de ses clients et se montre apte à mener les entretiens (écoute, psychologie, analyse et synthèse).

Article 4 : S’il l’estime nécessaire ou si le travail demandé dépasse le cadre strict de l’exercice de son métier, il sait réorienter son client vers le professionnel compétent (dans les secteurs comptable, juridique, socio-psychologique, notarial).

Article 5 : Il sait concevoir, corriger, rédiger tout écrit dans le respect des personnes et de la confidentialité. Il refuse d’écrire tout texte malveillant ou frauduleux.

Article 6 : Il s’engage à participer à la constitution de réseaux, afin de favoriser la collaboration avec les professions juridiques, les travailleurs sociaux, ou les lieux d’accueil et d’alphabétisation.

Article 7 : Il fait partie d’un réseau d’Ecrivains Publics-Auteurs Conseils. Ceux-ci coopèrent pour développer l’efficacité de leurs interventions et la qualité de leurs prestations. Ils sont une force de propositions.

Article 8 : Les adhérents favorisent les liens entre membres de l’association :

  • en se portant mutuellement assistance,
  • en orientant un client vers un confrère qui est plus proche géographiquement ou qui a développé des compétences spécifiques,
  • en enrichissant par ses contacts le réseau de l’association,
  • en assurant la diffusion d’informations en communication interne.

La participation active de chaque membre adhérent est indispensable pour dynamiser le réseau, et en permettre un fonctionnement positif.

L’association EPACA-Sud ne saurait être tenue pour responsable des travaux de ses adhérents, pas plus que des mentions qu’ils font figurer sur leurs présentations personnelles et leurs documents promotionnels, tels que sites ou dépliants.

L’adhésion à EPACA-Sud suppose l’acceptation des articles de la présente charte.

Tout manquement avéré au respect de notre charte pourra être sanctionné par l’exclusion.


Les statuts de l’association

asso epacasudÉcrivains Publics – Auteurs Conseils Associés, formés à l’Université de Toulon

Article 1 – Constitution

Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et par le décret du 16 juillet 1901, ayant pour titre : « Écrivains Publics – Auteurs Conseils Associés, formés à l’Université de Toulon : ÉPACA – Sud ».

Article 2 – Objet

L’association a pour objet de promouvoir et de soutenir la profession d’écrivain public – auteur conseil.

Article 3 – Siège social

Le siège social est situé : lotissement La Pépinière – 54, avenue du Colonel Picot – 83160 LA VALETTE-DU-VAR

Il pourra être transféré sur simple décision du Bureau.

Article 4 – Durée

La durée de l’association est illimitée.

Article 5 – Moyens d’action

Les moyens d’action de l’association sont notamment :

  • l’organisation de manifestations et toutes initiatives pouvant aider à la réalisation de l’objet de l’association;
  • la vente de tous produits ou services dans le cadre de son objet ou susceptibles de contribuer à la réalisation de celui-ci;
  • la création d’un réseau d’adhérents avec la mise en commun de moyens visant à la réalisation de l’objet de l’association.

Article 6 – Composition

Les membres de l’association sont des personnes physiques ou morales. Ils peuvent être membres adhérents, membres fondateurs, membres bienfaiteurs, membres d’honneur ou membres associés.

Chaque membre possède une voix délibérative.

Les membres adhérents sont ceux qui acquittent la cotisation annuelle votée en Assemblée Générale.

Les membres fondateurs sont des membres adhérents, à l’origine de la création de l’association.. Ils sont membres de droit du C.A., sous réserve d’une participation active, évaluée par le Bureau.

Le titre de membre d’honneur est décerné par le Conseil d’Administration.

Les membres d’honneur sont ceux qui rendent ou ont rendu des services importants à l’association, ou qui contribuent par leurs actions ou leur renommée à l’objet de l’association. Ils sont dispensés de cotisation.

Les membres bienfaiteurs sont des membres acquittant une cotisation supérieure à celle de l’adhésion de base ou faisant des dons particuliers.

Les membres associés sont des personnes non formées à l’Université de Toulon mais agréées par le Bureau ayant reconnu leurs compétences.

Article 7 – Admission

Pour être membre de l’association, il faut être agréé par le Bureau qui statue sur les demandes d’admission.

Article 8 – Perte de la qualité de membre

La qualité de membre se perd par :

  • démission ;
  • décès ;
  • disparition, liquidation ou fusion dans le cas d’une personne morale ;
  • exclusion prononcée par le Bureau pour infraction aux présents statuts, pour tout autre motif portant préjudice aux intérêts moraux et matériels de l’association ou pour motif grave, l’intéressé ayant été invité à se présenter devant le Bureau pour fournir des explications.

Article 9 – Ressources

Les ressources de l’association sont constituées par :

  • les cotisations de ses membres ;
  • les sommes versées en contrepartie des prestations fournies par l’association ;
  • les subventions de l’Europe, de l’État, des collectivités territoriales et des établissements publics ;
  • les aides financières privées ;
  • les dons et legs, y compris en nature ;
  • et toutes autres ressources autorisées par la loi, notamment, recourir en cas de nécessité à un ou plusieurs emprunts bancaires ou privés.

Article 10 – Administration

L’association est administrée par un Conseil d’Administration, composé de 15 membres au maximum. Est éligible au Conseil d’Administration tout membre de l’association depuis au moins six mois au jour de l’Assemblé Générale et à jour de ses cotisations. Les membres du Conseil d’Administration sont rééligibles. En cas de vacance d’un poste, le Conseil d’Administration pourvoit à son remplacement. Il est procédé à son remplacement définitif à la plus proche Assemblée Générale.

Le C.A. est composé de membres de droit volontaires et des membres adhérents volontaires élus pour un an, sans limitation du nombre de mandats.

Le Bureau est constitué à la création de l’association d’un président, d’un trésorier et d’un secrétaire.

Le Conseil d’Administration peut y associer :

  • un vice-président ;
  • un secrétaire adjoint ;
  • un trésorier adjoint.

Article 11 – Rôle des membres du bureau

  1. Le Président dirige les travaux du Conseil d’Administration et assure le fonctionnement de l’association qu’il représente en justice et dans tous les actes de la vie civile. Il peut déléguer ses pouvoirs à un autre membre du Conseil d’Administration.
  2. Le trésorier tient les comptes de l’association. Il est aidé par tous comptables reconnus nécessaires. Il effectue tous paiements et perçoit toutes les recettes sous la surveillance du Président. Il tient une comptabilité régulière, au jour le jour, de toutes les opérations tant en recettes qu’en dépenses et rend compte à l’Assemblée Générale qui statue sur la gestion.
  3. Le secrétaire est chargé de tout ce qui concerne la correspondance, notamment l’envoi des diverses convocations. Il rédige les procès-verbaux des séances tant du Conseil d’Administration que des Assemblées Générales et s’assure de leur retranscription sur le site internet de l’association. Il peut déléguer ses pouvoirs à un autre membre du Conseil d’Administration.

Article 12 – Réunion du Conseil d’Administration

Le conseil d’Administration se réunit aussi souvent que nécessaire, et au moins une fois avant chaque Assemblée Générale. Les décisions sont prises à la majorité des voix des membres présents ou représentés. En cas de partage, la voix du Président est prépondérante.

Article 13 – Pouvoirs du Conseil d’Administration

Le Conseil d’Administration est investi d’une manière générale des pouvoirs les plus étendus dans la limite de l’objet de l’association et dans le cadre des résolutions adoptées par l’Assemblée Générale. Il fait ouvrir tout compte bancaire, auprès de tout établissement de crédit, effectue tout emploi de fonds, contracte tout emprunt hypothécaire ou autre, sollicite toutes subventions, requiert toutes inscriptions et transactions utiles. Il autorise le Président ou le Trésorier à exécuter tous actes, aliénations et investissements reconnus nécessaires, des biens et des valeurs appartenant à l’association et à passer les marchés et contrats nécessaires à la poursuite de son objet.

Article 14 – Assemblée Générale ordinaire

L’Assemblée Générale ordinaire comprend tous les membres de l’association à jour de leur cotisation. Tout membre présent peut représenter au maximum deux membres absents. Elle se réunit une fois par an sur convocation du Président, envoyée quinze jours avant la date fixée, ou sur demande écrite d’au moins un tiers de ses membres, selon les modalités légales et réglementaires en vigueur.

Le rapport moral et le rapport financier sont soumis à l’approbation de l’Assemblée.

Celle-ci vote le montant de la cotisation annuelle et remplace les membres sortants du Conseil d’Administration.

L’Assemblée Générale ne peut délibérer valablement que si la moitié au moins de ses membres sont présents ou représentés. Si le quorum n’est pas atteint, l’Assemblée Générale est convoquée à nouveau à quinze jours d’intervalle. Elle peut alors délibérer, quel que soit le nombre de présents ou représentés.

Les décisions de l’Assemblée Générale ordinaire sont prises à la majorité.

Article 15 – Assemblée Générale extraordinaire

Si la nécessité s’en fait sentir, ou à la demande écrite de la moitié de ses membres, le Président doit convoquer une Assemblée Générale extraordinaire. Pour la validité de ses délibérations, les deux tiers au moins des membres de l’association doivent être présents ou représentés. A défaut, l’Assemblée Générale extraordinaire est convoquée à nouveau à quinze jours d’intervalle. Elle peut alors délibérer, quel que soit le nombre de présents ou représentés.

Les décisions de l’Assemblée Générale extraordinaire sont prises à la majorité.

Article 16 – Règlement intérieur

Un règlement intérieur peut être établi par le Conseil d’Administration qui le fait approuver lors de l’Assemblée Générale ordinaire.

Cet éventuel règlement intérieur est destiné à fixer les divers points non prévus statutairement, notamment, ayant trait à l’administration interne de l’association. En outre, il contient, sous forme de charte, les règles déontologiques au respect desquelles s’engage chaque adhérent de l’association.

Article 17 – Dissolution

En cas de dissolution prononcée par les deux-tiers au moins des membres présents ou représentés à l’Assemblée Générale extraordinaire, un ou plusieurs liquidateurs sont nommés par celle-ci et l’actif, s’il y a lieu, est dévolu, conformément à l’article 9 de la loi du 1er juillet 1901 et au décret du 16 août 1901, à une ou plusieurs autres associations poursuivant des buts similaires et qui seront nommément désignées par l’Assemblée Générale extraordinaire.

Article 18 – Formalités

Le président accomplit toutes les formalités de déclaration et de publication prévues par la loi, tant au moment de la création de l’association qu’au cours de son existence.

Fait à Toulon, le 30 mars 2016.
Danièle Saunier, présidente

Modifié par le Conseil d’administration du 30 juin 2018
Olivier Duluc, président