Actualités

Appel à textes et photos

« POURTANT », revue de créations et de rencontres littéraires et photographiques lance un appel à textes et photos.

Extrait du manifeste de la revue POURTANT : « Nous croyons que l’écriture, tout particulièrement de fiction, le travail photographique, des formes de poésie, lorsqu’ils sont employés par des individus croisant pratique artistique et sensibilité personnelle sont des outils d’exploration en eau profonde de l’humain. Sur chaque thème à l’occasion d’un nouveau numéro, nous invitons, d’une part, des auteurs et des artistes photographes à l’explorer et, d’autre part, faisons un appel public à textes et photographies. »

Le thème de ce n°1 est “Pourtant”. Découvrez les 31 propositions. Si l’une ou plusieurs d’entre elles vous intéressent, envoyez vos créations (nouvelles, poèmes ou photographies).

Exemples de propositions :

  • Word n’aide pas à écrire et pourtant on n’a jamais autant écrit avec lui. Hubert Guillaud
  • C’est l’histoire d’un pays où il faut acheter les mots pour pouvoir les prononcer. Le petit héros de l’histoire, peu fortuné, ne dispose que de très peu de mots. Il aimerait pourtant déclarer son amour à la jolie Cybelle. Agnès de Lestrade, La grande fabrique de mots
  • Pourtant, pas la peine de se baratiner : la vie était bien plus intéressante avec la coke que sans. Virginie Despentes, Vernon Subutex
  • Bac mention bien, des fleurs à sa femme chaque dimanche, il allait passer chef d’agence GAN. Pourtant, il a disparu le jour de ses 50 ans ! Alain Stromboni
  • Pourtant, il n’y a rien de nombriliste à être dépressif. Vice

Agenda

15 mars 2020 : fermeture du formulaire d’envoi

10 mai 2020  : annonce des photographies, nouvelles et poèmes sélectionnés

14 juin 2020 : présentation du numéro 1


Concours de nouvelles de science-fiction

Le cabinet d’édition Plumes ascendantes organise son premier concours de nouvelles de science-fiction de février à mai 2020.

Le concours a pour thème : “Terre du futur”.  Le monde que nous connaissons aujourd’hui n’existe plus. Il a été balayé par une vague de feu destructrice. Quelques humains ont survécu, offrant à l’humanité une chance de se reconstruire et d’inventer un monde nouveau.

Votre histoire se situera plusieurs centaines d’années après le cataclysme. Vous bâtirez une nouvelle société, établie autour d’une nouvelle organisation sociétale. Vous inventerez de nouveaux moyens de transport, de nouveaux moyens de communication, ou inspirés des moyens actuels, mais en imaginant leur évolution future. Gouvernement, lois, forces de l’ordre, éducation, santé, mode de vie… tout est à inventer. Vous pouvez axer votre texte sur l’un de ces points en particulier. Vous pouvez même proposer une évolution de l’espèce humaine elle-même…


Concours de nouvelles « l’encrier renversé »

La revue de nouvelle L’encrier renversé organise son 32e concours francophone de nouvelle. Il sera ouvert du 1er janvier au 15 mai 2020. La Ville de Castres et le Crédit agricole Nord-Midi-Pyrénées en sont les partenaires.

Le concours est doté de quatre prix :

  • 1000 € pour le premier prix
  • 300€ pour le deuxième prix
  • 200 euros pour un auteur résidant région Occitanie
  • 150 euros pour un auteur choisi par un jury de lycéens

Les dix premiers textes sélectionnés par le jury seront publiés dans le numéro « concours 2020 » de L’encrier renversé. Leurs auteurs recevront deux exemplaires de ce numéro.

 


EXPOésie de la Havane à Guantánamo

Vendredi 24 janvier 2020 à 20h.

Une aventure poétique et graphique, de La Havane à Guantánamo de et par Ada Mondès.

Paysages cubains avec pluiePaisajes cubanos con lluvia est un recueil de fragments poétiques en bilingue français-espagnol, accompagné de treize œuvres originales (aquarelles, encres et gravures) de la peintre hyéroise Josette Digonnet.

Rendez-vous au 620 chemin de la porte st-Jean, Hyères.

Réservation obligatoire au 06 30 93 97 50 ou albenedetto@wanadoo.fr


Les victorieuses

Les victorieuses.

Laetitia COLOMBANI.

Édition Grasset, mai 2019.

Un écrivain public au « Palais de la femme »…

 

À 40 ans, Solène a tout sacrifié à sa carrière d’avocate : ses rêves, ses amis, ses amours. À la suite d’un drame, elle s’effondre. Pour donner du sens à sa vie, elle se décide à répondre sans grande conviction  à une petite annonce :  « association cherche volontaire pour mission d’écrivain public ».

Elle débarque dans un foyer pour femmes en grandes difficultés, le « Palais de la femme », rue de Charonne à Paris et découvre que les résidentes ne l’accueillent pas à bras ouverts. Il ne suffit pas de savoir écrire pour être écrivain public. Alors, Solène devra tout réapprendre, sortir des clichés, comprendre les codes,  accepter l’échange, entendre ces femmes, leurs histoires, leurs vies brisées et leurs rêves.  Elle apprendra à les accompagner et cette expérience bouleversera totalement son existence.

Près d’un siècle plus tôt, Blanche Peyron a un combat. Capitaine de l’Armée de Salut, elle rêve d’offrir un toit à toutes les femmes exclues de la société. C’est une guerre qu’elle mènera toute sa vie au côté de son mari et qui s’achèvera avec la construction du « Palais de la Femme ».

Ce livre met à l’honneur le courage de toutes ces femmes. Entre roman et essai, alternant vie de Solène et  histoire de Blanche, l’auteure mène son roman avec son style simple et efficace.

La phrase :

« Elle songe alors à cette phrase d’Yvan Audouard, tracée sur un mur, non loin d’ici, Heureux soient les fêlés car ils laisseront passer la lumière« . (p.216)

Le plus :

L’incroyable histoire de l’armée du salut en France à travers Blanche Peyron (1867- 1933). Vous n’écouterez plus jamais tinter les clochettes de l’armée du salut au coin des rues, les soirs d’hiver,  de la même manière!


Darwin, les yeux la nuit

Samedi 11 janvier 2020 à 20h.

Ce spectacle-voyage de Thierry Gianarelli est l’aboutissement d’une longue réflexion d’artiste et de pédagogue, initialement formé aux neurosciences. Le spectateur est amené à vivre un conte des origines qui réitère la théorie Darwinienne de l’évolution du point de vue de l’expérience sensible.

Rendez-vous au 620 chemin de la porte st-Jean, Hyères.

Réservation obligatoire au 06 30 93 97 50 ou albenedetto@wanadoo.fr