Interview de Patrick Pinchot, écrivain public-biographe

 À 5h21, ce jeudi 30 septembre, Patrick Pinchot était bien réveillé pour répondre aux questions de Mathilde Munoz, animatrice de l’émission « Déjà debout » sur France Inter.

Patrick est écrivain public-biographe à Digne-les-Bains. Il est également membre du SEP Provence depuis 2019. Il réussit à dire beaucoup en peu de temps sur son métier. Son discours est précis. Sa voix est chaleureuse et son sourire traverse les ondes.  

Un coup de fil revigorant pour démarrer ou finir la journée !

Le SEP provence

L’histoire débute en 2016. Cyril Zamora et Nicole Fauconnier, tous deux membres d’EPACA-sud, réunissent des écrivains publics des Alpes-de-Haute-Provence et créent leur association : le SEP Provence.

Leur objectif  est de créer des permanences itinérantes d’écriture publique gratuites pour les utilisateurs à l’échelle de certains territoires pour l’aide aux démarches administratives et la médiation numérique.

En 2016 et 2017, des permanences d’écrivains publics rémunérées sur des fonds issus du contrat de ville ont été créées  au CCAS de La Ciotat et dans une maison de quartier.

Puis en 2019, Patrick Pinchot, écrivain public dignois a rejoint l’équipe et s’est investi dans une nouvelle dynamique de rencontres et de présentation du SEP Provence dans le département.

En août 2020, le SEP Provence a signé un contrat avec le groupe La Poste, afin d’améliorer l’accueil, le soutien et l’accompagnement des publics en situation vulnérable lors de la réalisation d’opérations bancaires et postales, pour des permanences de médiation sociale et numérique au bureau de Poste de Manosque.

Dans la salle publique, Nicole Fauconnier propose spontanément son aide aux clients, qu’ils soient en difficulté pour utiliser les automates, remplir un formulaire, utiliser les applications numériques de la Banque Postale sur leur téléphone ou sur leur tablette, joindre les services d’assistance téléphonique, etc. Elle intervient aussi à la demande du personnel postal avec qui elle travaille en étroite collaboration. Parfois elle est amenée à rédiger des courriers pour eux, concernant les multiples services de la Poste ou d’autres institutions.

Le contrat a été reconduit en 2021. C’est une très bonne nouvelle !

L’ Assemblée Générale 2021

Chers adhérents de notre associations, chers amis,

 

Créée en 2011, EPACA-Sud aurait du fêter ses 10 ans cette année mais, pour diverses raisons, le bureau a décidé de reporter les festivités liées à cet évènement.

Notre assemblée générale est indispensable, elle aura donc lieu le 22/10 2021 à 17h30 au 21, rue Mirabeau à Toulon.

L’assemblée générale est un moment-clé de la vie de l’association et la présence de tous est souhaitable.

Cependant, si vous ne pouvez pas venir, vous avez la possibilité de vous faire représenter par le biais du pouvoir en PJ.

L’association vous offre également la possibilité de participer à cette assemblée générale en visioconférence.

Par souci d’organisation, nous vous remercions de bien vouloir nous confirmer votre présence, envoyer votre pouvoir ou indiquer votre disponibilité pour la visio par retour de mail avant le 15/10. Dans ce mail, vous indiquerez également les points non abordés que vous aimeriez voir débattus et votre désir de rejoindre ou quitter le conseil d’administration.

En ce contexte sanitaire particulier et pour rester au plus proche de nos statuts, nous profitons de cette convocation pour lancer l’appel à cotisation 2021 (25€), cotisation de laquelle découle votre droit de vote et qu’il sera bien entendu possible de régler le jour de la réunion.

Vous trouverez ci-joint l’ordre du jour de cette assemblée générale et le pouvoir que vous remplirez si vous souhaitez être représentés.

Impatient de vous retrouver, le bureau d’EPACA SUD vous souhaite une belle semaine à venir,

Olivier Duluc, Président d’EPACA-sud

Convocation à l’assemblée générale 2021

Le vendredi 22 octobre 2021 à 17h30 à Toulon (21, rue Mirabeau)

Ordre du Jour pour l’Assemblée Générale

  • Présentation et approbation du rapport moral ;
  • Présentation et approbation du rapport financier de l’exercice clos au 30/09/2021 ;
  • Réouverture de la licence professionnelle ;
  • Actions en faveur de la reconnaissance de la profession ;
  • Émergence du métier de conseiller numérique ;
  • Projets 2022 (concours d’écriture, les 10 ans de l’association, correspondances de Manosque, Festival de Mouans-Sartoux) et affectation du résultat comptable ;
  • Fixation du montant de la cotisation et enregistrement des nouvelles adhésions ;
  • Renouvellement des membres du CA et élection des membres du bureau ;
  • Questions diverses.

Toute question supplémentaire devra être adressée par courriel à epacasud@gmail.com au plus tard le 15 octobre 2021 à minuit.

Les membres fondateurs (membres de droit au CA) ne désirant plus participer au CA – ou bien au contraire désirant revenir dans le CA ainsi que les adhérents de plus de six mois désirant présenter leur candidature au CA doivent se manifester dès maintenant (Article 10 de nos statuts).

Conformément à nos statuts, un quorum de 50% des adhérents à jour de leur cotisation doit être atteint pour que l’assemblée délibère valablement. (Article 14 de nos statuts). La présence et les votes de chacune et de chacun sont donc très importants. Je vous rappelle qu’en cas d’empêchement, vous pouvez vous faire représenter par un autre membre de l’association muni d’un pouvoir régulier dûment rempli et signé, chaque membre ne pouvant cumuler plus de 2 mandats (modèle en pièce jointe).

– Le Conseil d’administration (A.G. du 15 mars 2019)

5 membres de droit (fondatrices) : Françoise Court, Brigitte Häberlein, Gabrielle Mène, Danièle Saunier, Frédérique Wallis-Davy

3 membres élu.e.s pour un an sans limitation de mandat : Sylvie Combe, Olivier Duluc, Ludivine Montbord.

Professeure en sciences du langage, fondatrice du D.U. « Écrivain public – Auteur conseil » et de la licence professionnelle « Intervention sociale : Accompagnement de publics spécifiques parcours Écrivain public – Conseil en écriture » à l’université de Toulon, Michèle Monte est présidente d’honneur d’EPACA-Sud.

la simplification des communications État-citoyens à l’ère numérique

Ce colloque international aura lieu du 6 au 8 octobre 2021 en ligne.

L’inscription est gratuite et les échanges se feront sur la plateforme Zoom.

 

Présentation

« Depuis que des enquêtes internationales en littératie ont soulevé la question du niveau de compétence exigé pour lire des documents et révélé que plus de la moitié de la population adulte ne les possédait pas, bon nombre d’États, comme le Royaume-Uni, la France, la Belgique, l’Italie ou le Canada ont décidé de s’attaquer au défi contemporain de la simplification des écrits et des communications avec leurs citoyens. À l’heure actuelle, se rapprocher des usagers et aider les faibles lecteurs à comprendre ce qu’ils lisent et à accomplir leurs démarches administratives passe nécessairement par le virage numérique. Voilà pourquoi des administrations publiques, comme celle du Québec avec son initiative Québec.ca, se sont dotées de stratégies numériques visant à encadrer la production et la diffusion de contenus simplifiés en ligne.

Or, avec le numérique, on n’a jamais autant écrit, et les administrations publiques se posent aujourd’hui de façon aiguë la question de la compréhensibilité des documents envoyés par millions aux citoyens. Avec le virage vient surtout la fracture numérique, un fossé se creusant entre les gens qui possèdent les compétences requises et ceux qui ne les possèdent pas. Comment, dans ce contexte, améliorer l’efficacité des communications entre l’État et les citoyens ? C’est à cette question que le colloque veut répondre ».

Trois grands axes thématiques

Trois thèmes seront abordés : « Le document écrit dans l’écosystème informationnel du citoyen » touchera la question des différents points de contact par lesquels les citoyens accèdent à l’information sur les services gouvernementaux et à la façon de réduire la charge cognitive exigée à la lecture. « Pratiques rédactionnelles entre l’État et le citoyen à l’ère du numérique » se consacrera aux nouvelles pratiques d’écriture imposées à la fois par le numérique et par la décision de l’État de prôner l’expérience utilisateur (UX) en mettant le citoyen au centre de ses communications. « Pratiques de lecture-navigation des citoyens » se penchera sur les moyens d’accompagner plus étroitement les utilisateurs les plus vulnérables, ceux et celles que la fracture numérique fragilise et que le niveau de littératie exigé pour fonctionner dans la société actuelle marginalise.

Un événement au carrefour de la recherche, des pratiques et de la formation

La force première de l’événement est l’arrimage de la triple contribution des chercheurs établis et de la relève en rédactologie, des décideurs et des praticiens qu’il permettra. Au total : 15 spécialistes, provenant de 15 institutions (France, Belgique, Italie, Canada), présenteront les résultats de leurs plus récents travaux aux côtés de décideurs et de professionnels de la fonction publique québécoise invités à venir présenter les défis rédactionnels et de gestion auxquels ils font face. Le colloque sera aussi l’occasion de lancer une revue savante en rédactologie avec des collègues anglophones, des outils d’aide à l’écriture en accès libre, une formation en ligne sur la rédaction numérique et un site Web permettant de fédérer les échanges entre praticiens et chercheurs. Plus qu’un colloque savant, cet événement veut jeter les bases du carrefour où les milieux de recherche, de formation, de décision et de pratique pourront se croiser et s’alimenter mutuellement.

Michèle Monte, Franck Danger et Sophie-Émeline Jouanny interviendront dans ce colloque le vendredi 8 octobre sur le thème :

Écrivains publics et rédacteurs dans les institutions publiques : les défis de la dématérialisation

« La conférence s’appuie sur l’expérience de deux écrivains publics intervenant dans la licence professionnelle Écrivain public et conseil en écriture de l’Université de Toulon pilotée jusqu’en 2020 par Michèle Monte. Franck Danger analyse les effets de la dématérialisation sur les publics fragiles et les modifications que cela entraîne sur le métier d’écrivain public. Puis Sophie-Émeline Jouanny présente le travail innovant qu’elle a pu développer à la CAF en tant qu’écrivaine publique missionnée pour aider les rédacteurs des courriels. Après avoir précisé la spécificité des courriels, elle expose les principes qui gouvernent la conception des modèles qu’elle propose aux rédacteurs et analyse deux exemples en mettant en évidence l’orientation vers l’usager qui sous-tend le modèle. »

Festival de Mouans-Sartoux 2022

Toujours la vie invente !

« C’est sur ce thème résolument positif que nous vous attendons pour 3 jours de rencontres, de spectacles, de films, de concerts, de lectures avec les auteurs
et autrices que vous aimez !
Et surtout l’immense plaisir de nous retrouver.
Pour encourager ces retrouvailles, car nous avons un peu perdu l’habitude de sortir, nous vous avons concocté un programme de folie, où chacun pourra trouver son bonheur !

Et le festival sera entièrement gratuit : entrée, débats, entretiens, lectures, (sauf les films ).
Il se déroulera dans les espaces habituels.
Sur le thème Toujours la vie invente, nous imaginerons le monde de demain, les solutions pour s’adapter au monde qui change sous nos yeux et inventer l’avenir.
Autour de nos 300 invité.es, avec nos 270 bénévoles et tous nos partenaires,
c’est la vie qui revient ! »


Marie-Louise GOURDON
Commissaire du Festival du livre
Maire adjointe à la culture de Mouans-Sartoux